La pastorale (6) : La confiance a besoin d’espace

6 weeks ago | nac news | in the group nac.today (Français)

Les enfants sont notre avenir : cette phrase n’est pas seulement vraie, elle doit également être vérifiable. Ceci est également valable pour la pastorale ecclésiale, qui est certes confidentielle, qui ne doit néanmoins pas avoir lieu en secret. Il convient d’être hautement vigilant, pour toutes les personnes concernées.

Les exemples de franchissements de limites sont malheureusement nombreux ! Le meilleur remède est un niveau d’éducation élevé, qui à la fois suscite une prise de conscience et exige de la vigilance. Pour les hommes et les femmes qui sont impliqués dans le travail pastoral au sein de leur communauté, cette éducation est indispensable. Ils doivent savoir que la vigilance est l’instrument privilégié dans tout travail. Quiconque est vigilant est au fait et sert dans l’engagement ecclésial dans l’esprit du Seigneur Jésus-Christ.

La vigilance, qu’est-ce que c’est ?

Plusieurs Églises territoriales ont émis des concepts de vigilance dans la pastorale. Les bases théoriques sont claires. La vigilance, c’est davantage que l’attention. Elle doit exprimer le fait que les personnes qui agissent ont un intérêt accru pour le bien-être de ceux dont les soins leur sont confiés. La véritable confiance ne peut être obtenue que dans les environnements exempts de stress et de conflits. La pastorale ecclésiale doit aussi répondre à cette condition. Elle doit empêcher le stress et résoudre les conflits, et ne pas laisser naître de nouveaux conflits. Vu sous cet angle, la vigilance n’est pas seulement une catégorie psychologique ou des sciences de l’éducation, mais elle est une incitation à représenter l’Évangile, avec tout son effet bienfaisant.

Au début, il y a la prévention

L’enfant n’a pas d’abord besoin de tomber dans le puits. La prévention, c’est d’empêcher l’urgence. Dans un courrier destiné aux parents concernant la prévention de la violence sexuelle contre les enfants, il est dit que la prévention constitue une mission relevant de la société tout entière. Il est dit littéralement : « La violence sexuelle contre les enfants est un phénomène criminel, qui survient malheureusement au sein de tous les peuples, de toutes les cultures, à tous les niveaux de formation et dans toutes les couches de la population. Et cela concerne de la même manière les enfants des familles néo-apostoliques. » À titre de prévention, on trouve par exemple ces aide-mémoires « simples » /p>

  • Les enfants ont le droit de dire « non », il convient de respecter cela.
  • Il faut une culture de confiance d’égal à égal.
  • Il convient de prendre au sérieux les besoins des enfants.

Les franchissements de limites ont des conséquences à long terme

Dans les directives correspondantes, il est dit en conséquence que l’Église néo-apostolique ne tolère en aucune manière les violences sexuelles, que ce soit dans le domaine privé et scolaire ou au sein de l’Église. Tous les pédagogues et les chargés de pastorale de l’Église ont été informés des conséquences pénales concernant les violences sexuelles. Avant leur ordination ou leur mandatement/nomination en tant que pédagogue, ils signent un document. Au sein de nombreuses Églises territoriales, les personnes concernées disposent en outre d’une commission à compétence professionnelle et pastorale pour les conseiller.

Seul celui qui visualise les conséquences possibles d’un franchissement de limites peut comprendre la gravité de la situation : la violence sexuelle peut causer des traumatismes psychiques et des blessures physiques, qui peuvent à leur tour causer des souffrances permanentes et laisser des traces durant toute une vie dans la mémoire et la capacité de perception. Stress post-traumatique, troubles de la personnalité, troubles dissociatifs, problèmes relationnels – la liste des pathologies est longue.

Modèle de vigilance

La vigilance commence dès le début, et pas seulement lorsqu’il est trop tard. De nombreux modèles de comportement qui semblent évidents font partie du catalogue d’une liste de prévention /p>

  • Pas de remarques désobligeantes ni de plaisanteries à connotation sexuelle
  • Pas de franchissement de limites au moyen de regards trop intensifs (fixation intensive du regard) ou qui « toisent » (jusqu’au « déshabillage avec les yeux »)
  • Pas de contacts physiques ni d’effleurements, même bien intentionnés
  • Prendre position activement et explicitement contre les comportements sexistes, discriminants et violents

Dans de nombreuses Églises territoriales néo-apostoliques, des concepts et des documents ont été émis sur le thème de la vigilance. Pour plus d’informations, en voici les liens /p>

  • Chacun doit savoir que nous ne tolérons pas cela !
  • Ensemble, émettons un signal clair
  • Contre la violence et les agressions sexuelles
  • Avec « vigilance » contre les agressions
  • Directive relative à la prévention de la violence sexuelle
  • Sexual Misconduct Policy
  • Dwell
  • Ligne directrice principale de l’Église néo-apostolique internationale


Dans l’article suivant de notre série sur le thème de la pastorale, nous aborderons les cours d’instruction religieuse.

Photo : Gajus - stock.adobe.com

Automatic translation