Survivre avec l’aide du prochain

12 days ago | nac news | in the group nac.today (Français)

Un toit sur la tête et de quoi manger – dans certaines parties du monde, la liste personnelle de souhaits est très courte. Récits de personnes qui aident d’autres personnes à survivre en leur donnant en même temps le sourire.

De la tôle ondulée et des clous

À deux, l’on est plus fort ! Deux organisations caritatives néo-apostoliques travaillent ensemble pour pouvoir aider de façon intensive les personnes touchées par le typhon Ursula. Jeudi après-midi, « NACSEA Relief Fund » (Asie du Sud-Est) a informé qu’elle souhaitait travailler en collaboration avec « Humanaktiv » (Églises néo-apostoliques d’Allemagne méridionale) sur ce projet.

Fin décembre 2019, le cyclone tropical, qui se transformera plus tard en typhon de catégorie 2, a causé d’importants dommages aux Philippines. On déplore 50 morts, plusieurs douzaines de disparus et des dommages matériels de près de 70 millions de dollars US.

« NACSEA Relief Fund » vient aide aux personnes de la zone sinistrée située à 350 kilomètres de la capitale, Manille. Les collaboratrices de l’organisation caritative du sud-est asiatique, Mabelle Bagtas et Rebekah Silvano, ont apporté des tôles ondulées, du contreplaqué, du bois ainsi que des clous en cinq lieux différents. Les maisons détruites devront ici être reconstruites. 14 familles et au total plus de 80 personnes ont ainsi pu recevoir de l’aide à Bulalacao, Bungabong, Pinamalayan, Barcenaga et Semirara Island.

Des semis et de l’engrais

« Lorsqu’un agriculteur sème des graines, il espère obtenir une bonne récolte. Lorsque des tempêtes et des inondations détruisent les champs, les semis sont également touchés, et il n’y a plus d’espoir de récolte ; et l’existence est menacée. L’autre défi consiste à réparer les maisons détruites », explique l’organisation caritative de l’ÉNA d’Asie du Sud-Est.

Avant le typhon Ursula, le typhon Tisoy, nettement plus violent, avait déjà sévi début décembre 2019 aux Philippines, détruisant de nombreuses existences. Celles-ci sont à présent reconstruites à Bicol. Les agriculteurs à Basagan, Bantayan à Tabaco/Albay et Tabgon à Goa/Camarines Sur ont reçu des organisations « Humanaktiv » et « NACSEA Relief Fund » des semis et de l’engrais pour pouvoir cultiver leurs terres. Ils ont également reçu du bois de construction, des revêtements de toitures et des clous pour construire de nouvelles maisons avec de nouveaux toits.

Reboisement et distribution de semences

« Depuis quelques jours, des invasions de sauterelles d’une très grande ampleur traversent l’Afrique orientale. La saison des pluies a grandement favorisé leur multiplication. En l’espace de quelques minutes, des nuées impressionnantes traversent le pays en dévorant les champs à blanc. La chaleur leur apporte en outre des conditions d’incubation favorables. Cela augmente encore la plaie, qui n’a pas connu une telle ampleur depuis plus de 70 ans », informe « NAK-karitativ », l’organisation caritative des Églises néo-apostoliques en Allemagne.

Depuis le début de cette semaine, les collaborateurs se préparent, en collaboration avec d’autres organisations caritatives en Afrique orientale, à mettre en place des mesures d’aide « dans les régions fortement touchées [par ces invasions] dans le nord du Kenya. » On y distribuera des produits alimentaires et des semences, avant de procéder au reboisement. Des programmes de formation sont également envisagées pour les agriculteurs, afin que les projets de grande ampleur puissent être coordonnés.

Automatic translation