L’Avent, c’est être un chrétien en paroles et en actes

14 days ago | nac news | in the group nac.today (Français)

L’ancienne année liturgique est terminée, la nouvelle a commencé. Le temps de l’Avent, c’est bien davantage que juste de beaux chants, un sapin de Noël et de bonnes odeurs. Le temps de l’Avent doit être actif !

Les services divins du temps de l’Avent ont toujours une empreinte particulière. On chante de nombreux chants connus, on installe et décore le sapin de Noël, et les enfants et même certains adultes traversent cette période avec des attentes particulières. Au cours des services divins néo-apostoliques, les prédications du temps de l’Avent sont placées cette année sous le thème : « La lumière du monde », reprenant ainsi l’une des paroles marquantes du Fils de Dieu commençant par « Je suis ».

Ne regarde pas en arrière – regarde vers l’avant

« Mais quel désastre ! » On peut aisément s’imaginer comment le peuple d’Israël a été bouleversé et déprimé, en rentrant de captivité à Babylone et en voyant l’état de la ville bien-aimée de Jérusalem. C’est le thème qui sera traité lors du service divin du 1er décembre 2019 : Jérusalem est détruite ; c’est l’une des périodes les plus sombres du peuple d’Israël à l’époque. La ville de Dieu est réduite en cendres, le temple est détruit, les gens sont découragés, sans espérance ni orientation. Ceux qui ont été délivrés de la captivité arrivent dans un monde de chaos.

Or, Dieu ne serait pas Dieu s’il n’encourageait pas régulièrement son peuple ! À travers la parole du prophète, il promet une nouvelle gloire : « Voici, les ténèbres couvrent la terre, Et l'obscurité les peuples ; Mais sur toi l'Éternel se lève, Sur toi sa gloire apparaît. Des nations marchent à ta lumière, Et des rois à la clarté de tes rayons. » (Esaïe 60 : 2-3). C’est pourquoi, prenez courage, vous, chrétiens d’aujourd’hui : la clarté du temps nouveau est le sacrifice de Christ. Il apporte dans le monde la lumière de la grâce et le pardon des péchés.

La lumière plutôt que les ténèbres

La lumière du monde brille également lors du second dimanche de l’Avent. Cette fois, l’accent est mis sur la volonté et la vérité de Dieu : « (…) les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière », est-il écrit en Jean 3 : 19. Le texte en donne la raison immédiatement après : « parce que leurs œuvres étaient mauvaises ». Or, cela ne doit pas rester ainsi ! Jésus-Christ, en tant que lumière, éclaire le chemin que doit suivre le chrétien. Pour le pécheur, le fait de suivre le Seigneur lui donne accès au salut et au royaume de Dieu.

Être dans l’attente sans être attentiste

Le temps de l’Avent est également un temps de commémoration et d’attente. La prédication lors du troisième dimanche de l’Avent traite de la manière d’agir de Siméon et Anne. Siméon était un homme pieux, qui attendait chaque jour la naissance du Messie promis. Anne était une prophétesse qui ne quittait pas le temple et servait Dieu tous les jours. Être pieux, demeurer dans le temple – deux particularités qui sont également de mise pour les chrétiens aujourd’hui. Notre période de l’Avent doit être active, et non pas attentiste..

Louer, remercier, faire le bien

Les explications du quatrième dimanche de l’Avent sont censées susciter la louange et la reconnaissance, mais aussi le bien du prochain. Il existe tant de raisons de remercier Dieu. L’une des raisons les plus fortes est la suivante : Dieu a envoyé son Fils dans ce monde pour sauver les hommes. Cependant, la louange à Dieu ne consiste pas seulement à chanter de beaux cantiques et à rendre gloire à Dieu. Nous voulons également démontrer notre reconnaissance par nos actes et nous tourner vers notre prochain dans l’amour. Être un chrétien en paroles et en actes, tel est l’agir de l’Avent !

Dieu aime les hommes

La bonté et l’amour de Dieu pour les hommes sont apparues en Jésus-Christ : tel est le message de la fête de Noël 2019. Sauvés par le sacrifice de Christ, emplis de la vérité que Christ nous enseigne, nous pouvons remercier Dieu en le servant dans l’amour. Sans crainte, nous proclamons la lumière vive de l’Évangile en paroles et en actes. Nous voulons répondre à la bonté de Dieu, à son amour pour les hommes et à sa miséricorde en suivant Jésus-Christ et en proclamant ses bienfaits en paroles et en actes (I Pierre 2 : 9). L’apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider nous dit à ce sujet : « Si nous prenons le message de Noël à cœur, nous chercherons à rejeter tout ce qui va à l’encontre de l’amour de Dieu pour les hommes ! »



Photo : peterschreiber.media - stock.adobe.com

Automatic translation