Ensemble pour Christ et contre la misère

9 days ago | nac news | in the group nac.today (Français)

La communion fortifie – dans la profession de foi pour Jésus-Christ et dans l’engagement contre les détresses. Et on peut le vivre de différentes manières. Voici trois exemples récents.

Des dégâts plus importants que prévus

Toute une série de tremblements de terre a bouleversé la vie de plus de 250 000 personnes sur l’île de Mindanao, dans l’archipel des Philippines, les 16, 29 et 31 octobre, avec une magnitude de 6,3 à 6,6 sur l’échelle de Richter. C’est ce que relate OCHA, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies.

Le « National Disaster Risk Reduction and Management Council » (NDRRMC), un groupe de travail composé d’organisations gouvernementales et non gouvernementales des Philippines (NdT), relate qu’il y a eu 21 décès et plus de 417 blessés. Le premier tremblement de terre a fragilisé les structures des bâtiments, et les tremblements de terre suivants ont provoqué des effondrements de bâtiments. Plus de 80 000 personnes vivent désormais dans des centres d’évacuation ou des tentes provisoires à proximité de leurs maisons.

L’organisation d’aide humanitaire néo-apostolique NAC SEA Relief a également rejoint les rangs des organisations caritatives : « Nous avons envoyé des collaborateurs dans les territoires touchés et nous recevons à présent des rapports qui nous donnent une bien plus mauvaise image des dégâts », est-il écrit sur leur site web. « Rien que parmi les membres de l’Église néo-apostolique, nous avons identifié 50 familles qui ont besoin d’eau, de nourriture et de logements. » Les premières mesures d’urgence ont été lancées, puis coordonnées par les collaborateurs sur place.

Demande d’admission acceptée

Le Conseil d’Églises chrétiennes (CEC) de Basse-Saxe (« Arbeitsgemeinschaft christlicher Kirchen Niedersachsen », ACKN) a accepté l’Église néo-apostolique en tant que membre invité. C’est ce qu’ont décidé unanimement les délégués des confessions qui y sont réunies fin octobre à Hanovre. Sous les applaudissements de l’assemblée, le président du CEC de Basse-Saxe, le prévôt e.r. Matthias Blümel a félicité les deux représentants de l’Église néo-apostolique, les évangélistes de district Thomas Sperling et Wolfgang Christmann.

Depuis de nombreuses années, déjà, un grand nombre de communautés néo-apostoliques en Basse-Saxe entretiennent de bonnes relations avec les CEC régionaux ; plusieurs communautés disposent déjà d’un statut d’invité au niveau local. L’Église néo-apostolique est membre invité du CEC en Allemagne depuis avril 2019. Le Conseil d’Églises chrétiennes fait partie du mouvement œcuménique mondial avec pour objectif de promouvoir la collaboration de toutes les Églises qui professent leur foi en Jésus-Christ.

Mobilisation éclair dans la gare centrale

Une fête d’actions de grâces qui sort de l’ordinaire : lors d’une mobilisation éclair, ou flashmob, les choristes d’Allemagne occidentale ont professé publiquement leur reconnaissance à l’égard de Dieu. Cette manifestation spontanée dans l’enceinte d’une gare était une idée des chœurs de concert du district apostolique d’Essen (Allemagne). Deux morceaux de musique avaient été choisis, chantés et accompagnés d’un piano et d’un violon ; les chants ont incité les auditeurs à chanter avec les choristes, ils avaient également un rapport avec la journée d’actions de grâces : « Thank you, Lord » (« Merci, Seigneur », NdT), d’Otis Skillings, et « Ode to Joy » (« Ode à la joie », NdT), de Ludwig van Beethoven.

Cette représentation spontanée a trouvé de l’intérêt auprès des voyageurs : de nombreux spectateurs ont immortalisé ce moment à l’aide de leur smartphone, et quelques auditeurs ont même laissé une petite obole . Après seulement sept minutes et sous les applaudissements des auditeurs, la mobilisation s’est dissoute aussi vite qu’elle s’était formée.

Automatic translation