Actes dominicaux…

13 days ago | nac news | in the group nac.today (Français)

Dimanche prochain aura lieu, dans les communautés néo-apostoliques, le service divin en faveur des défunts, dont la teneur est la mémoire des défunts et l’agir sacramentel en leur faveur.

Dimanche prochain aura lieu le service divin en faveur des défunts : Comment l’Église néo-apostolique explique-t-elle cette célébration particulière ? Comment dire, de manière accessible à tous, ce qui s’y passe ? Par exemple de la manière suivante : il s’agit de quelques extraits du dépliant de l’Église néo-apostolique internationale, intitulé : « Le service divin en faveur des défunts ».

Chers invités, soyez les bienvenus ! Vous assisterez aujourd’hui à un service divin en faveur des défunts au sein de l’Église néo-apostolique. C’est peut-être la première fois que vous êtes nos hôtes. Nous aimerions vous présenter brièvement l’Église néo-apostolique et vous parler de ce que nous croyons au sujet de l’au-delà ainsi que du déroulement de ce service divin. Nous vous souhaitons un dimanche béni. Vous serez toujours les bienvenus parmi nous.

Ce que croient les chrétiens néo-apostoliques au sujet de l’au-delà et ce qu’ils espèrent de l’avenir est indissolublement lié à leur foi en la résurrection de Jésus-Christ. Le miracle de la résurrection et la promesse de son retour sont des éléments essentiels de l’Évangile. Lors de son retour, les hommes qui sont morts en Christ ressusciteront. De surcroît, les vivants qui auront focalisé leur vie sur lui seront transformés. Ensemble, ils seront éternellement unis auprès de Dieu. Tel est le fondement de notre espérance au sujet de l’avenir.

Y est étroitement liée notre foi en la poursuite de la vie après la mort. Les chrétiens néo-apostoliques prient pour les défunts, et dans leurs prières quotidiennes et au cours des services divins. Puisque tout pouvoir a été donné à Jésus dans les cieux et sur la terre, les chrétiens néo-apostoliques possèdent cette conviction, dictée par la foi, que Jésus communique le salut, non seulement ici-bas, mais aussi dans l’au-delà. À trois dimanches spécifiques par an, il se produit, lors de services divins particuliers, ce que les premiers chrétiens pratiquaient déjà : des vivants se faisaient alors baptiser pour des morts (cf. I Corinthiens 15 : 29). De nos jours, les apôtres dispensent les sacrements du saint baptême d’eau, du saint-scellé et de la sainte cène aux défunts ; deux ministres de l’Église les reçoivent en lieu et place des défunts. Au cours de ces services divins spéciaux qui ne sont pas célébrés par des apôtres, une prière particulière est prononcée en faveur des défunts.

Ce dépliant est téléchargeable sous format PDF.

Dimanche dernier, trois apôtres ont été ordonnés : Cinq apôtres ont pris leur retraite ministérielle, trois nouveaux ont été ordonnés, ce qui est plutôt rare en Europe. Aussi l’apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider, venu à Oberhausen (Allemagne) à cette fin, a-t-il qualifié ce moment d’ « historique » pour l’Eglise territoriale d’Allemagne occidentale. Dimitrios Diniz, Stefan Pöschel et Thorsten Zisowski sont les noms des nouveaux apôtres. .La dernière ordination d’apôtres dans cette Église territoriale remonte à dix ans.

S’adressant à eux avant leur ordination, le primat de l’Église internationale leur a rappelé les trois principales missions dévolues à un apôtre : En tout premier lieu, il doit communiquer aux hommes les messages de Jésus-Christ, qui sont : « Je t’aime, viens ! », « Je viens bientôt ! » et « Soyez un, comme moi et le Père, nous sommes un ! »

Au sein de son champ d‘activité, l’apôtre est aussi investi d’une fonction ecclésiastique de direction : « Vous veillez à ce que, dans votre champ d’activité, l’Évangile soit proclamé de manière véritable et veillez à pourvoir convenablement aux besoins des communautés et de tous les fidèles. » Il doit aussi veiller au bien-être de ses collaborateurs : « Consolez-les, encouragez-les et remerciez-les. N’oubliez pas de faire leur éloge. »

« La troisième mission de l‘apôtre, a poursuivi l’apôtre-patriarche, consiste à représenter les communautés devant Dieu et à les défendre contre l’accusateur. Il faut que les fidèles sentent que leur apôtre représente Jésus-Christ qui les aime. »

L’admission à la retraite des cinq apôtres sortants a donné lieu, la veille, à une heure festive, dont on peut trouver la vidéo en langue allemande sur YouTube.

Photo: Oliver Rütten

Automatic translation