Nouvelle année, nouvelles idées – comment 2019 a débuté ici et ailleurs

4 weeks ago | nac news | in the group nac.today (Français)

Des services divins engloutis dans la neige, l’école du dimanche au son des flûtes et des trompettes ainsi qu’un programme bien rempli en ce qui concerne l’apprentissage et la prière : les communautés néo-apostoliques de par le monde ont débuté la nouvelle année de manière très différente.

Services divins annulés pour cause de neige

Après des chutes de neige très abondantes, les autorités de la Bavière du Sud (Allemagne) ont déclaré l’état de catastrophe. La vie publique y est paralysée à tel point que les communautés néo-apostoliques sont naturellement aussi concernées. Les premiers services divins ont été annulés dès le 9 janvier 2019, et, entre-temps, au moins six communautés en sont affectées : pour certaines églises, elles ne sont plus accessibles tandis que pour d’autres, les toitures sont fragilisées et présentent un risque en raison des masses de neige qui pèsent sur elles. L’administration soutient les conducteurs de communauté dans l’estimation des risques et dans la recherche de solutions pour évacuer les masses de neige.

Débuter « l’année de l’enfant » au son de la flûte

Le 13 janvier, les enfants d’Afrique du Sud ont entamé leur année par un service divin particulier qui leur était destiné : l’Église néo-apostolique d’Afrique australe a déclaré l’année 2019 « année de l’enfant ». Au centre de cet événement se trouve l’éveil musical précoce. On pouvait ainsi entendre des présentations à la flûte lors des services divins pour enfants, notamment à East London ou à DurbanvilleEt ce ne sont pas seulement les plus jeunes qui ont eu recours aux instruments à vent, mais aussi les frères du ministère, à l’image des apôtres et des évêques à Pretoria. Cependant, au lieu des flûtes à bec, ce sont des trombones qui ont résonné à Eersterust North.

Les apôtres débutent l’année avec une assemblée annuelle

Lors de l’assemblée annuelle des apôtres et des responsables nationaux en Asie du Sud-Est, qui a eu lieu du 12 au 14 janvier 2019, les thèmes abordés étaient le développement de la définition du ministère et les Journées internationales de la jeunesse. Le dimanche matin, les frères du ministère et leurs épouses ont participé au service divin célébré par l’apôtre de district Edy Isnugroho à Depok (Indonésie). L’après-midi, les apôtres se sont déployés dans les environs pour servir différentes communautés locales.

En prière mois après mois

Le calendrier annuel 2019 de l’Église néo-apostolique en Inde traite le thème de la prière : « Pourquoi prions-nous ? Quel est l’objet de la prière ? Comment prions-nous ? » – Ces questions sont traitées dans les premiers feuillets mensuels. Ensuite, il est question des intercessions en faveur des défunts et aussi des prières en faveur de la paix. En outre, il est prévu pour chaque jour une devise accompagnée d’un verset biblique correspondant.

Un programme bien rempli pour la formation continue

L’Église néo-apostolique de Suisse propose plus de 50 cours dans son programme de formation continue pour l'année 2019. La plupart des stages de formation concernent le domaine de la musique : ils vont de « diriger de façon détendue » à « cours intensifs d’orgue ». Les frères du ministère, les enseignants et autres chargés de fonction ne sont pas en reste : cela va de la connaissance de la Bible aux séminaires d’introduction pour les diacres, les prêtres et les conducteurs de communauté, en passant par des cours de base et d’édification pour les enseignants et les séminaires pour les responsables de cercles de discussion. Le domaine de la vie en couple est également concerné – aussi bien pour les responsables pastoraux que pour les couples eux-mêmes.

Automatic translation