Changements dans le cercle des apôtres (2/2018)

da 5 settimane | nac news | Nel gruppo nac.today (Français)

Au cours du second semestre 2018, l’apôtre-patriarche a ordonné huit nouveaux apôtres et mandaté deux nouveaux apôtres de district. Un apôtre est décédé durant son exercice ministériel actif, six apôtres et deux apôtres de district ont été admis à la retraite, et un apôtre a dû être déchargé de son ministère.

Au 31 décembre 2018, 355 frères du ministère œuvrent dans l’apostolat. Ils sont soutenus dans leur mission par 253.000 frères du ministère, qui œuvrent en tant que ministres sacerdotaux au sein des 59.000 communautés à travers le monde. L’apostolat compte 329 apôtres, 9 apôtres de district adjoints, 16 apôtres de district et un apôtre-patriarche.

Ordinations et mandatements

Le samedi 21 juillet 2018, l’évangéliste de district Kalenga Roger Kabengele (1965) a été ordonné dans le ministère d’apôtre à Kindu (RD Congo). Plus de 4000 frères et sœurs s’étaient rassemblés autour de l’apôtre-patriarche pour participer au service divin ce jour-là.

Le dimanche 29 juillet 2018, l’apôtre-patriarche Schneider a ordonné quatre apôtres à Kinshasa-Limete (RD Congo) : les évêques André Mutanga Sukadi (1964), Merlin Wamba Basolo (1960) et Kayembe Muteba (1966) pour la République Démocratique du Congo et l’évangéliste de district Aldin Makoundi Bifiga (1978) pour le Congo-Brazzaville. Le service divin a été suivi par 9000 participants sur place et par plusieurs milliers de fidèles via la retransmission à la télévision au sein des champs d’activité des apôtres de district Michael Deppner et Tshitshi Tshisekedi.

Le dimanche 12 août 2018, l’évêque Oscar Sibota Kalumiana (1964) a été ordonné dans l’apostolat pour la Zambie. L’ordination a été dispensée par le président international de l’Église au cours du service divin qu’il a célébré à Dar es Salam (Tanzanie).

Le dimanche 30 septembre 2018, l’apôtre-patriarche Schneider a célébré un service divin à Brisbane (Australie). Il a mandaté l’apôtre de district adjoint Peter Schulte (1963) en tant qu’apôtre de district pour le champ d’activité d’apôtre de district nouvellement créé du Pacifique occidental. Outre l’Australie, la Nouvelle Zélande, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et de nombreuses îles du Pacifique, il compte également désormais la Chine, la Corée du Sud, Hong Kong, le Japon et Taïwan.

L’apostolat a été dispensé à l’évêque Samuel Handojo Tansahtikno (1971), pour les Philippines, et à l’évangéliste de district Prem Mohan Ray (1970), pour l’Inde. C’est l’apôtre-patriarche qui a procédé aux ordinations lors du service divin qu’il a célébré le dimanche 18 novembre 2018 à Manille (Philippines). Au cours de ce même service divin, le président de l’Église a mandaté l’apôtre de district adjoint Edy Isnugroho (1963) en tant qu’apôtre de district pour l’Asie du Sud-Est.

Admissions à la retraite et décharge ministérielle

Samedi 21 juillet 2018, après 21 années d’exercice ministériel apostolique, l’apôtre Benjamin Tshiamala (1953) a pris sa retraite. C’est l’apôtre-patriarche Schneider qui a procédé à son admission à la retraite au cours du service divin qu’il a célébré à Kindu (RD Congo).

Lors du service divin qu’il a célébré à Kinshasa-Limete (RD Congo) le dimanche 29 juillet 2018, le président de l’Église a admis à la retraite les apôtres Kum-Bading Handjamba (1953) et Sadisa Kumala (1953), ayant atteint l’âge limite de la retraite. Durant de nombreuses années, ils ont été responsables respectivement de 240 et de 350 communautés.

Le dimanche 5 août 2018, par mission de l’apôtre-patriarche, l’apôtre de district Charles S. Ndandula a admis l’apôtre Stanley Munsaka (1953) à la retraite. Il a œuvré dans le ministère d’apôtre durant 26 années.

Le dimanche 12 août 2018, le primat de l’Église a célébré un service divin à Dar es Salam (Tanzanie). Lors de ce service divin, retransmis dans tout le pays via la télévision, l’apôtre Francis Charo Kazungu Kingura (1953), du Kenya, a été admis à la retraite. Il a servi durant 21 années en tant qu’apôtre.

En raison de son état de santé, l’apôtre Matthew Arendse (1958) a été forcé de renoncer à son activité ministérielle. L’apôtre de district John L. Kriel l’a admis à la retraite par mission de l’apôtre-patriarche lors d’un service divin qu’il a célébré à Strand Gustrouw (Afrique du Sud) le dimanche 23 septembre 2018.

Au cours du second semestre 2018, deux apôtres de district ayant atteint la limite d’âge ont été admis à la retraite. C’est l’apôtre-patriarche Schneider qui a procédé à la première admission à la retraite le dimanche 30 septembre 2018 à Brisbane (Australie). L’apôtre de district Andrew H. Andersen (1951) a été admis la retraite après 30 années d’exercice ministérielle apostolique, dont 17 années en tant qu’apôtre de district.

Le dimanche 18 novembre 2018, le président international de l’Église a célébré un service divin à Manille (Philippines). L’apôtre de district Urs Hebeisen (1952) a été admis à la retraite après 36 années d’exercice ministériel apostolique, dont 10 années en tant qu’apôtre de district.

Le lundi 19 novembre 2018, l’apôtre-patriarche Schneider a déchargé l’apôtre Songseang Phat (1973) de son ministère. Il a œuvré depuis 2015 au Cambodge.

Décès

L’apôtre Zuhuke Hungito (1959), de Papouasie-Nouvelle-Guinée, est décédé de façon inattendue à l’âge de 59 ans d’une défaillance cardiaque. Le vendredi 19 octobre 2018, il était en voyage pour rejoindre des frères et sœurs dans la province de Madang. C’est l’apôtre de district Peter Schulte qui a célébré le service funèbre le mercredi 31 octobre 2018 à Lae (Papouasie-Nouvelle-Guinée). L’apôtre Hungito a servi pendant près de 30 ans en tant que frère du ministère au sein de l’Église, dont douze années en tant qu’évêque et sept ans en tant qu’apôtre. L’apôtre Hungito laisse son épouse Mary et six enfants. « Nous leur exprimons nos très vives condoléances ainsi qu’à tous ceux qui sont frappés par ce deuil. Puisse notre Père céleste, en ces heures difficiles, leur accorder consolation, réconfort et assurance », écrivait l’apôtre-patriarche Schneider dans son faire-part de décès.

Champs d’activité d’apôtres de district

Les 16 champs d’activité d’apôtres de district dans le monde sont dirigés par des apôtres de district, répartis comme suit /p>

  • Michael David Deppner (RD Congo-Ouest)
  • Michael Ehrich (Allemagne méridionale)
  • Joseph Opemba Ekhuya (Afrique orientale)
  • Edy Isnugroho (Asie du Sud-Est)
  • Leonard Richard Kolb (États-Unis)
  • Rüdiger Krause (Allemagne nord-orientale)
  • John Leslie Kriel (Afrique australe)
  • Enrique Eduardo Minio (Argentine)
  • Raúl Eduardo Montes de Oca (Brésil)
  • Wolfgang Nadolny (Berlin-Brandebourg)
  • Charles Sakavumbi Ndandula (Zambia, Malawi, Zimbabwe)
  • Peter Schulte (Pacifique occidental)
  • Rainer Storck (Allemagne occidentale)
  • Tshitshi Tshisekedi (RD Congo-Sud-Est)
  • Mark Woll (Canada)
  • Jürg Zbinden (Suisse)

Certains apôtres de district sont secondés par des apôtres de district adjoints, qui œuvrent généralement dans des pays déterminés /p>

  • David Devaraj (Inde)
  • Frank Stephan Dzur (Canada)
  • John William Fendt (États-Unis)
  • Arnold Ndakondwa Mhango (Malawi)
  • Mandla Patrick Mkhwanazi (Afrique australe)
  • João Uanuque Misselo (Angola)
  • Robert Nsamba (Zambia)
  • John Sobottka (Canada)
  • Kububa Soko (Zambie)

Traduzione automatica