Pleins feux sur … 18/2018 : La fidélité a un rapport avec l’amour

5 weeks ago | nac news | in the group nac.today (Français)

Il est difficile d’être fidèle sans amour. L’apôtre de district Peter Schulte (Australie) explique ses pensées au sujet de la devise de l’année de l’apôtre-patriarche avec un regard dans la Bible.

Lorsque nous pensons à la devise de l’année 2017, « Gloire à Dieu, notre Père », il y a d’abord Dieu, le Créateur, devant nous, à qui nous témoignons nos louanges et notre reconnaissance. Avec la devise de cette année, « La fidélité à Christ », Christ, qui est toujours fidèle, se tient devant nous.

Être fidèle signifie être loyal, tenir sa parole, sa promesse et son vœu de fidélité que l’on fait dans la vie. Parfois, nous nous comportons en conséquence parce que nous croyons que c’est ce que l’on attend de nous ou parce que nous craignons les conséquences négatives. Cependant, la force motrice pour la véritable fidélité est l’amour.

Dans la lettre à l’Église d’Éphèse, il est dit : « Je connais tes œuvres, ton travail (…) que tu as de la persévérance, que tu as souffert à cause de mon nom, et que tu ne t’es point lassé » (Apocalypse 2 : 2-4). Ce sont des caractéristiques de la fidélité, mais le souci ici était que l’Église avait perdu son premier amour. Sa fidélité n’était plus qu’une affaire sans conviction. Elle n’était plus vraiment vivante en elle.

Christ nous est fidèle parce qu’il nous aime. Il a prouvé sa fidélité en proposant aux hommes de venir à lui avec leurs erreurs et leurs faiblesses, en s’imposant contre le mal et en donnant sa vie sur la croix pour notre salut.

À présent, nous avons l’occasion de prouver notre fidélité à Christ, en le suivant ainsi que son enseignement, en le servant volontiers, en apportant nos offrandes en reconnaissance, en professant son nom et en aspirant à son retour.



Foto: Oliver Rütten

Automatic translation