Catéchisme

Avant-propos

1 Professions de foi néotestamentaires Retour en haut de page

La foi chrétienne a vocation à se communiquer. De tout temps, le chrétien est instruit à professer et à défendre sa foi : « ... étant toujours prêts à vous défendre [...] devant quiconque... » (1 Pi 3 : 15).

Dans le Nouveau Testament, il y a des phrases et des formules qui expriment le fondement de la foi chrétienne, savoir la profession de foi en Jésus-Christ, le Seigneur ressuscité. En voici quelques exemples :

« Je vous ai enseigné avant tout, comme je l´avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures ; il a été enseveli, et il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures ; et il est apparu à Céphas, puis aux douze » (1 Co 15 : 3-5).

« Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ : existant en forme de Dieu, il n´a point regardé son égalité avec Dieu comme une proie à arracher, mais il s´est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; il a paru comme un vrai homme, il s´est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu´à la mort, même jusqu´à la mort de la croix. C´est pourquoi aussi Dieu l´a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu´au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père » (Ph 2 : 5-11).

Ces formules visaient à conférer à la foi une expression qui fît autorité et à communiquer les fondements de la foi chrétienne à ceux qui avaient décidé de devenir chrétiens et de se faire baptiser. De surcroît, la foi en Jésus-Christ, menacée par des hérésies dès les temps néotestamentaires, devait ainsi pouvoir se transmettre sans falsification.

2 La notion de catéchisme Retour en haut de page

Le terme de « catéchisme » vient du grec (« kata » = « du haut, à la rencontre de », et « echein » = « résonner, tinter ») ; à l´origine, il désignait l´instruction des candidats au baptême. Le catéchisme expose la teneur de la foi chrétienne et sa nécessaire répercussion sur le mode de vie.

La Bible est le fondement de la doctrine de l´Église. C´est son témoignage, contenu dans l´Ancien et le Nouveau Testament, qui est exposé dans les déclarations principales du Catéchisme.

Le présent ouvrage s´emploie d´abord à thématiser, sur la base de la Bible, des conciles œcuméniques qui ont eu lieu du IVe au VIIe siècle et des confessions de foi de l´Église ancienne, les vérités essentielles de la foi chrétienne.

Y sont exposées de surcroît les connaissances acquises et développées depuis la réoccupation de l´apostolat au début du XIXe siècle, et qui ont été formulées dans la confession de foi néo-apostolique.

3 Structure et matière Retour en haut de page

Le Catéchisme de l´Église néo-apostolique débute par des explications au sujet de la révélation de Dieu et de l´Écriture sainte (chapitre 1). Viennent ensuite une présentation explicative de la confession de foi néo-apostolique (chapitre 2) et une étude détaillée de la doctrine de la Trinité (chapitre 3). Cette étude traite de positions essentielles de la foi chrétienne, reconnues par-delà les limites confessionnelles : y est exposée la foi en Dieu, le Père, le créateur du ciel et de la terre, en Dieu, le Fils, incarné en Jésus-Christ, mort et ressuscité d´entre les morts, ainsi que la foi en Dieu, le Saint-Esprit, qui opère la sanctification et la nouvelle création.

Les déclarations du chapitre 4 concernent la condition de l´homme devant Dieu ; elles traitent de sa chute dans le péché et de sa nécessaire rédemption. Dans ce contexte sont thématisés les objectifs de la loi mosaïque et son rapport à l´Évangile. Les explications au sujet des Dix commandements (chapitre 5) montrent que la foi chrétienne ne concerne pas seulement le for intérieur de l´être humain, mais qu´elle exige de lui qu´il en tire les conséquences pratiques pour son mode de vie.

Le pécheur croyant, justifié par Dieu, vit sa foi dans l´Église, c´est-à-dire dans la communion des baptisés qui croient en Jésus-Christ et le professent comme étant leur Seigneur. Le chapitre 6 expose ce qu´est l´Église de Jésus-Christ, quelles sont ses différentes formes et la manière dont l´Église néo-apostolique se conçoit au sein de l´Église une de Jésus-Christ. De cette Église de Jésus-Christ fait aussi partie le ministère dont l´importance est expliquée au chapitre 7. L´apostolat y est conçu comme étant la source de tous les autres ministères. Un élément essentiel de la foi néo-apostolique y est ainsi exprimé : L´Église et l´apostolat sont indissociables.

Le chapitre 8 propose des explications sur les sacrements que sont le saint baptême d´eau, la sainte cène et le baptême de l´Esprit, le saint-scellé. À l´évidence, les sacrements sont des dons salvifiques essentiels de Dieu ; ils sont fondamentaux pour la foi néo-apostolique.

Les chapitres : « La vie après la mort » (9) et « La doctrine des fins dernières » (10) traitent de l´eschatologie individuelle et universelle. Tout homme est confronté aux questions de savoir ce qu´il y a après la mort, quelle est la relation du défunt à Dieu, et s´il existe encore des possibilités d´accès au salut. Y est thématisé, par ailleurs, le but de la foi des chrétiens néo-apostoliques. Une perspective de l´avenir, conforme au plan de salut divin, y est donnée.

Cet exposé de la doctrine néo-apostolique est complété par des explications au sujet de l´histoire du christianisme et de l´Église néo-apostolique (chapitre 11) ainsi qu´à celui du service divin (chapitre 12) et de la vie pratique en général (chapitre 13).

4 Objectifs Retour en haut de page

Tout en tenant compte des présentations antérieures de la foi néo-apostolique, le Catéchisme de l´Église néo-apostolique va plus loin, dans la langue et l´exposition des vérités de foi, que n´allaient jusqu´ici les publications de notre Église. Les liens avec les fondements de la foi communs à tous les chrétiens sont notamment mis en évidence par la reproduction des confessions de foi de l´Église ancienne. Le chemin qui mène au salut en Jésus-Christ est décrit selon les critères de la connaissance actuelle. Pour autant, nous savons que Dieu, dans sa toute-puissance, peut accorder le salut en dehors et par-delà ce chemin révélé et connaissable.

L´un des objectifs principaux de ce Catéchisme est de servir de base à l´instruction religieuse dispensée par l´Église et aux réunions. Par ailleurs, il est aussi destiné à faciliter l´uniformisation de déclarations doctrinales, en tenant compte des réalités d´autres langues et cultures. Ainsi, la matière du Catéchisme sera également propice à l´approfondissement de la connaissance et à l´affermissement de la foi des chrétiens néo-apostoliques.

La doctrine néo-apostolique doit aussi se positionner par rapport aux doctrines d´autres Églises chrétiennes. Dans cette optique, le Catéchisme montre à la fois les points communs et les différences. La mise en évidence des particularités de la foi néo-apostolique ne vise ni à l´exclusion ni au renfermement sur soi, mais peut bien plutôt constituer le point de départ d´un dialogue fructueux avec d´autres chrétiens.

Le Catéchisme est un appel à tous les chrétiens néo-apostoliques à étudier intensément les contenus de leur foi. Il est en outre une invitation à toute personne intéressée à découvrir la foi néo-apostolique.